L’alibi humanitaire, une mécanique expliquée : Darfour

 

Une émission classique, posée sur le fond d’opposition, un d’accord, un pas d’accord. (En fait, les deux sont d’accord), mais on laisse le spectateur l’illusion du choix. Même si Rony Brauman fait une prestation interressante d’un point de vue de son expérience du terrain, il temporise donc. 

Pour rappel, Urgence Darfour, Sos racisme :

 

Sos racisme, tout le monde connait, mais niveau grand public personne ne sait comment cela fonctionne, pour l’heure, je vous conseille un excellent livre de Serge Malik qui détaille plus le fonctionnement, et peut être donne des éléments sur l’inculpation récente de Julien Dray.

Pour Urgence Darfour, je me dédouane, je vous laisse au moteur de recherche :

Google…

Bref,Schéma classique, le chef d’état d’une religion différente, méchant, d’ailleurs Rony Brauman relève l’absurdité du processus d’islamisation forcée etc…

Donc Dominique Sopo joue son rôle de propagandiste pour le grand public, qui seront manipulés.

Pour le nombre de victimes énoncé, il est « officiel » mais il prend en compte les autres types de victimes :

 

Décompte macabre au Darfour

 

John Holmes, secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des affaires humanitaires, vient d’annoncer que 300 000 personnes étaient mortes au Darfour depuis le début du conflit, en 2003. Elles étaient 200 000 en mars 2005, lors de la précédente estimation de l’ONU (qui prend en compte les décès liés au conflit, mais aussi aux maladies, à la malnutrition, etc.). Voilà qui relance la polémique : le bilan des victimes au Darfour est-il gonflé ou sous-estimé, pour des raisons politiques ? 

Pour Mustafa Osman Ismaïl, conseiller du chef de l’État soudanais Omar Hassan el-Béchir, les chiffres de l’ONU sont infondés et utilisés pour faire pression sur Khartoum. Le Soudan est en effet sous sanctions américaines et accusé par les pays occidentaux d’entretenir le conflit. Selon le gouvernement soudanais, 2 000 personnes sont mortes depuis 2003. Un bilan jugé irréaliste. 

Les États-Unis considèrent que les chiffres les plus crédibles sont ceux du Centre de recherche sur l’épidémiologie des désastres (Cred), affilié à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce dernier recense 148 000 décès directement liés au conflit entre 2003 et 2008. À ce décompte, le Cred ajoute celui des morts pour d’autres raisons, telles que les maladies. Un chiffre indéterminé mais nécessairement réduit, la règle voulant que le taux de mortalité diminue pendant les conflits de longue durée, sous l’effet conjugué de l’assistance humanitaire et de la baisse de la fécondité. Ce qui, dans tous les cas, conduit à un total nettement en deçà des 300 000 morts de John Holmes.

 source : http://www.jeuneafrique.com/Article/LIN04058dcompruofra0/-ONU-Darfour-Omar-Hassan-el-Bechir-Cred-Decompte-macabre-au-Darfour.html

 La suite donne la réthorique classique, il faut y aller vite vite vite, il y a des morts etc… oui mais, il y a d’autres génocides plus gros non ?

 

Un million de morts en Irak ?

15 septembre 2007

L’institut de sondage britannique ORB estime à plus d’un million le nombre d’irakiens victimes de la guerre. Sur les quatre millions de familles irakiennes, près d’un quart a perdu au moins l’un de ses membres. 9% des tués auraient été victimes des bombardements aériens américains.

Durant l’étude, qui s’est déroulée du 12 au 19 août 2007, les enquêteurs de l’institut ORB ont demandé aux irakiens interrogés quel était le nombre de personnes décédées pour cause de violence depuis 2003 dans leur famille, c’est à dire vivant sous le même toit qu’eux. 

22% des sondés ont déclaré avoir perdu au moins l’un des membres de leur famille.

Le dernier recensement a estimé à 4 050 597 le nombre de foyers irakiens.

Près d’une famille sur deux à Bagdad a perdu l’un de ses membres. Les provinces de Diyala et de Ninive sont également parmi celles où le nombre de victimes est le plus grand.

43% des tués l’ont été par balle, 20% par une explosion de voiture piégée et 9% par un bombardement aérien de la coalition.

ORB note que le nombre de victimes en, Irak excède désormais celui du Rwanda, estimé à 800 000.

L’année dernière une étude publiée par la revue médicale Lancet, appliquant la méthodologie utilisée par l’ONU pour l’estimation des catastrophes humanitaires, avait estimé le nombre de décès à 650 000.

Méthodologie :

 Entretiens iniduels sur un échantillon représentatif de 1720 personnes. 

 Marge d’erreur 2,4% 

 L’enquête a été conduite dans 15 des 18 régions irakiennes. Pour des raisons de sécurité les provinces de Kerbala et d’Anbar ont été exclues, et les autorité d’Erbil ont refusé d’accorder une autorisation.

Opinion Research Business est un institut de sondage qui est membre du British Polling Council et compte la BBC parmi ses clients.

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1238

 

 

Bon dernier point important, au niveau de l’image, c’est quand même un noir qui vous parle d’un pays africain, d’un point de vue posture racialiste, cela aide à vous faire passer la pilule. Bon alors ces émissions, cette communication coutent de l’argent, qui aurait pu être utilisée à autre chose. Bon peu importe, on nous joue la même pièce que d’habitude, un leader, ou un pays « musulman » qui est dans une posture de « bourreau ». En gros un méchant et si un noir vous dit qu’un autre noir est méchant c’est pas raciste, ni post colonial, ni ingérent du tout.

 

Est ce que cela suffit à justifier tout cela ? pas sur…

Bon dans ce cas là, on sort la géopolitique :

 

 

Vous relèverez l’utilisation sémantique « d’islamisé » (comme traitement subi, comme « traumatisé »), 11 septembre 2001, et même Oussama Ben Laden…

En gros du pétrole chinois et japonais… pas besoin d’ajouter plus d’éléments, quand on sait l’importance stratégique d’une puissance en déclin de contrôle militaire des matières premières.

Apparement la méthode marche, puisqu’on nous a servi cela, pour l’Irak, l’Afghanistan and co…

K.S.

Publicités

~ par kungshidan sur 11 mars 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :